Saint Etienne-du-Mont

Retrouvez la vie de la paroisse Saint-Etienne-du-Mont ici

     Le Père Jacques Ollier, curé de Saint Etienne-du-Mont :

L’église actuelle de Saint-Étienne-du-Mont se caractérise principalement par son architecture intérieure. Reconstruite au tournant du Moyen Age et de la Renaissance, elle décline, du chevet jusqu’à la façade, les influences architecturales des siècles traversés. Sa reconstruction dura en effet de 1492 à 1624. On y voit, au milieu de la nef, à la croisée du transept, un splendide jubé de pierre, sorte de pont ou d’arche triomphale en hanse de panier, qui sépare la nef en deux chœurs. Sur ce jubé on proclame chaque dimanche, l’évangile.

Mais ce n’est pas seulement de pierre qu’est faite une église. Des hommes et des femmes l’élèvent aussi. Trois noms principalement se distinguent parmis les chrétiens qui firent Saint-Etienne-du-Mont. Sainte Geneviève, protectrice de la ville de Paris. Son tombeau est honoré dans une chapelle à elle dédiée. Blaise Pascal, mathématicien et philosophe, qui fut inhumé à Saint-Etienne-du-Mont où il mourut. Jean Racine, tragédien et historiographe du roi, dont les cendres furent transférées du cimetière Saint-Lambert-des-Bois, près de l’abbaye de Port-Royal-des-Champs, à Saint-Etienne-du-Mont, en 1711, avant que le roi ne décide de la démolition de l’abbaye dit janséniste.

La communauté paroissiale a voulu commémorer le 300 ème anniversaire du transfert des cendres du tragédien.

La commémoration a débuté par une représentation du drame biblique Esther, devant sept cents personnes, qui furent saisies par la symbiose du génie du lieu, de la langue et des voix…

Publicités